Souvenons-nous de TKV Desikachar!

TKV Desikachar (1938-2016) a inspiré Annette Kerckhoff, directrice du Centre de Yoga Québec, à enseigner le yoga dans la Tradition de Krishnamacharya. Si vous avez suivi des cours avec Annette, vous avez bénéficié des enseignements de Desikachar. Annette a été touchée par sa simplicité, son intégrité, et sa perspicacité. En ce jour fort approprié, elle vous invite à honorer la mémoire de ce grand professeur de yoga.

Né le 21 juin 1938 à Mysore en Inde, TKV Desikachar était le fils du maître yogi et fondateur du yoga modern, T. Krishnamacharya (1888-1989). Il commencé à pratiquer le yoga comme enfant, servant de modèle dans les démonstrations que son père faisait en publique, mais il n’aimait pas les pratiques auxquelles son père l’obligeait. À cette époque, le yoga n’était pas populaire et il a préféré suivre un chemin plus en vogue. Il a fait des études d’ingénieur, terminant son diplôme en tête de classe. En 1960, il travaillait sur son premier contrat, la construction d’un pont, lorsqu’il est revenu à la maison pour ses vacances. C’est là qu’il a été témoin d’une scène plutôt surprenante : un matin de bonne heure, une femme blanche fort émue a couru vers Krishnamacharya et lui a donné une accolade. Il faut dire que les accolades ne sont pas une coutume en Inde, encore moins entre un maître de yoga et une femme blanche! Il a compris par la suite qu’elle venait de passer sa première nuit de véritable sommeil, après vingt ans d’insomnie. Le jeune Desikachar a été profondément interpellé et ému par la scène. Il racontait que c’était l’événement qui l’a décidé à s’engager dans l’étude et l’enseignement du yoga.

Ses études avec son père

À partir de ce moment, il a étudié le yoga quotidiennement avec son père. Au début, son père le décourageait et lui disait qu’il ferait mieux de poursuivre son travail d’ingénieur. Probablement pour tester sa volonté, Krishnamacharya lui donnait ses cours à 4 h du matin, dans la pièce unique qu’habitait toute la famille. Les cours commençait par du chant en sanskrit, ce qui réveillait bien sûr tout le monde. Malgré ces rudes épreuves, le jeune Desikachar est devenu un des professeurs les plus importants dans la Tradition de Krishnamacharya.

Ses contributions au yoga

Auteur du bestseller The Heart of Yoga, TKV Desikachar est connu comme pionnier du yoga thérapeutique, et le yoga adapté aux besoins et capacités de chaque personne. Il a appris de son père que chacun des outils du yoga, les asana, les pranayama, et les dhyana, doivent être adaptés aux besoins, aux intérêts et aux capacités de l’élève. Ainsi, il a surtout enseigné le yoga dans le cadre de rencontres individuelles. Son premier élève n’était nul autre que J. Krishnamurti, le maître spirituel qui a influencé profondément la pensée et l’esprit critique du vingtième siècle. Celui pratiquait le yoga depuis son enfance, en faisant des postures classiques comme la posture sur la tête, mais il avait commencé à souffrir de nausées, de faiblesses et d’autres problèmes de santé. Avec l’aide de son père, Desikachar lui a enseigné une pratique de yoga adaptée et Krishnamurti a rapidement retrouvé la santé. Desikachar a continué à évoluer comme professeur de yoga sous la supervision de Krishnamacharya, et c’est ainsi qu’il est devenu lui-même maître du yoga adapté aux besoins les plus divers, autant pour des élèves souffrant de problème de santé, que pour des adultes en santé.

Sa vision du yoga pour adulte se distingue clairement de la mode actuelle du yoga sportif où le travail corporel occupe la place centrale. Selon Desikachar, une personne adulte devrait pratiquer les trois étapes d’une séance classique de yoga. Les postures doivent l’aider à maintenir l’alignement, la mobilité et la détente de son corps. Ce sont les exercices respiratoires qui doivent occuper la place centrale de sa pratique de yoga. En effet, les respirations yogiques permettent à l’adulte de se recentrer, de se calmer et de se ressourcer face aux défis créés par les responsabilités professionnelles et familiales, lesquelles constituent selon la vision indienne la priorité de chaque adulte. La méditation devrait être présente pour lui permettre de cultiver son ancrage intérieur.

Krishnamacharya Yoga Mandiram

Krishnamacharya n’a jamais voulu que son fils le paie pour toutes ces années d’enseignement. Ainsi, pour remercier et honorer son père, en 1976 TKV Desikachar a fondé le Krishnamacharya Yoga Mandiram (KYM) situé à Chennai, en Inde. Le KYM continue aujourd’hui à faire connaître les enseignements de Krishnamacharya en offrant un encadrement personnalisé à chaque individu, ainsi que des programmes aux élèves internationaux qui côtoient l’institution. Pour en savoir plus, visitez le www.kym.org.

Au Centre de Yoga Québec, Annette continue à partager les enseignements du yoga selon la Tradition de Krishnamacharya.